MENU

Les CPGE, Filières d’excellence

Les classes préparatoires sont la voie privilégiée pour accéder aux Grandes Ecoles d’Ingénieurs et de Commerce. Elles ont pour fonction d’accroître le niveau des connaissances des bacheliers dans différents champs disciplinaires de manière à les rendre aptes à suivre une formation en Grande Ecole.

La durée des études est de deux ans et a pour objectif de préparer les étudiants aux concours d’admission aux Grandes Ecoles.

La prépa permet d’acquérir des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active. L’évaluation régulière du travail permet de contrôler le niveau de chacun et d’assurer une progression des acquis.

Les exigences étant élevées, les notes baissent souvent en début de prépa. Pour autant, il ne faut pas se décourager. La persévérance porte en général ses fruits.

La Sélection des Candidats

Les CPGE sont conseillées aux élèves réguliers et travailleurs, qui apprécient l’esprit de compétition. Elles sont accessibles selon les cas aux bacheliers généraux et techniques (Sc. Maths, Sc. Exp., Sc. Eco, TGC, etc.)

La sélection des étudiants se fait selon des critères rigoureux :

  • Les candidats doivent avoir obtenu de très bons résultats au Baccalauréat et durant les années du lycée.
  • Ils doivent être méthodiques et faire preuve d’esprit d’analyse et de synthèse.
  • Ils doivent également être motivés et dynamiques, disposant d’une capacité d’écoute, de communication et de travail en équipe.

Rythme de travail

L’emploi du temps chargé et il y a beaucoup de travail personnel. La préparation des concours exige beaucoup d’efforts : un élève de prépa travaille près de 60 heures par semaine, cours et travail personnel confondus.

Le rythme est donc soutenu et le travail des élèves est constamment encadré par le corps enseignant. Les travaux dirigés (TD), les travaux pratiques (TP), mais aussi des cours d’informatique adaptés aux matières scientifiques et les travaux d’initiative personnelle encadrés (T.I.P.E.) permettent une approche variée et intéressante de la démarche scientifique.

Le contrôle des connaissances est réalisé à intervalles réguliers :

  • par des interrogations orales (khôlles 2 à 3 fois par semaine).
  • par des devoirs surveillés (au moins 1 fois par semaine).
  • par des devoirs non surveillés.

Les interrogations orales représentent une particularité des CPGE et constituent un instrument de formation irremplaçable. Elles permettent d’atteindre deux objectifs :

  • Objectif pédagogique : maîtriser le cours et apprendre à aborder et à résoudre des exercices.
  • Développer les capacités d’organisation et de communication.

Pour tenir le rythme et supporter la pression, il faut savoir s’organiser et se ménager des moments détente. L’idée est d’assurer un équilibre entre travail- et détente. C’est la raison pour laquelle l’Institut Léonard de Vinci a développé une stratégie pédagogique lui permettant d’offrir les meilleures conditions d’apprentissage, que ce soit dans les filière Economique scientifique (ECS1/ECS2) ou dans la filière économique Technologique (ECT1/ECT2).

A cela s’ajoute un internat pour accueillir les étudiants venus de loin et ceux qui souhaitent bénéficier du meilleur cadre possible.

Les concours préparés

En fonction de la filière choisie, les étudiants préparationnaires peuvent se présenter aux concours des Grandes Ecoles d’Ingénieurs et de Commerce au Maroc et en France !

logo-partenaires-ildv